Un hôpital de l’Ouganda qui est cher au cSur des Québécois

Le cœur de plusieurs Québécois s’attendrit en pensant à cet hôpital situé au fond de l’Afrique, dans un coin perdu de l’Ouganda. Les services de santé offerts par l’hôpital St. Mary de Lacor à la collectivité démunie ont été assurés pendant des dizaines d’années par la Dre Lucille Teasdale de Montréal et son époux, le Dr Piero Corti, maintenant décédés.

La directrice des programmes internationaux (Est) pour la santé, Claudia Sighomnou, raconte : « La Dre Teasdale a consacré sa vie à la mission de l’hôpital. Cette héroïne exemplaire a été immortalisée par la célèbre actrice québécoise, Marina Orsini, qui a joué le rôle d’une chirurgienne pionnière dans un film consacré à la vie de la Dre Teasdale. L’agence HPIC se réjouit d’être associée avec l’hôpital de la chirurgienne et de jouer un rôle important lié à l’héritage qu’elle nous a laissé. »

L’Suvre de la Dre Teasdale et de son époux d’origine italienne se prolonge avec l’appui de la Fondation Teasdale-Corti à l’égard de l’hôpital St. Mary de Lacor près de Gulu, Ouganda.

HPIC Suvre en partenariat avec la Fondation Teasdale-Corti depuis deux ans. En 2011, HPIC a fourni suffisamment de médicaments essentiels et de fournitures médicales pour administrer plus de 28 000 traitements à l’hôpital.

Omara Lawrence, un petit patient de 12 mois, est un de ceux et celles qui ont bénéficié de ces médicaments. Atteint d’anémie falciforme, il a dû être conduit à l’hôpital régulièrement à cause des infections. Selon le rapport de la Fondation Teasdale-Corti, sa mère l’a amené à l’hôpital St. Mary de Lacor où il a été admis et où il a passé une semaine à l’unité des soins pour enfants. « Il avait les articulations enflées et il souffrait beaucoup, » raconte sa mère.

La mère d’Omara a exprimé sa reconnaissance envers HPIC grâce à qui on a pu administrer des antibiotiques pour traiter les infections de son enfant. La santé de ce dernier s’est rétablie suffisamment pour revenir à la maison où il continue à prendre des antibiotiques jusqu’à ce qu’il se rétablisse. Le rapport de la Fondation signale que le petit a eu la chance de faire partie des milliers d’enfants malades qui reçoivent des traitements gratuitement à l’hôpital St. Mary de Lacor. Le rapport se termine en ces termes : « Merci aux organisations caritatives comme Partenaires Canadiens pour la Santé Internationale; le traitement est abordable pour les patients démunis de la région. »

En 2012, HPIC a fourni 14 palettes de médicaments pour le traitement de l’hypertension, des préparations de multivitamines et des fournitures médicales.

Pour visionner un excellent vidéo (3 min) produit pour l’émission « Une heure sur terre » de Radio Canada sur la vie de la Dre Teasdale, consultez l’adresse http://www.youtube.com/watch?v=81CkgSRCPAo