La radio haïtienne informe la communauté que des médicaments et des soins spécialisés sont disponibles

Les parents de Dre Gail Nield l’ont toujours encouragée à être bonne, aidante et charitable, et à faire bénéficier les autres, pas seulement elle-même, de ses talents.

Au cours des trois derniers étés, cette dermatologue de Woodbridge, en Ontario, s’est rendue dans le nord d’Haïti pour prodiguer des soins et former des professionnels de la santé locaux. Elle apporte avec elle une trousse médicale humanitaire fournie par Health Partners International of Canada/Partenaires Canadiens pour la Santé Internationale (HPIC) qui est remplie d’une gamme standard de médicaments et de fournitures médicales essentiels, offerts en don par des entreprises du Canada, comme Pfizer. Sa trousse comprenait de la vibramycine, des comprimés Cortef, du Dalacin C, de l’Arthrotec, des capsules Eryc et Diflucan offerts par Pfizer.

Pfizer est un donateur important de HPIC depuis 1994, qui parraine l’organisme et fait des dons de médicaments essentiels. L’année dernière, Pfizer a offert en don des médicaments d’une valeur de 4,7 millions de dollars. Par l’entremise de HPIC, Pfizer a approvisionné les missions médicales de milliers de médecins comme Dre Nield, fourni de l’aide médicale d’urgence aux victimes de catastrophes et soutenu des projets de santé dans des communautés vulnérables.

« La plupart des Canadiens ont accès à d’excellents soins médicaux, affirme Dre Nield. (En Haïti), ils mettent leur argent de côté pour acheter des médicaments auprès de la pharmacie de l’hôpital, mais ils n’ont souvent pas les moyens d’acheter les médicaments… et lorsqu’ils en ont les moyens, les médicaments ne sont parfois pas disponibles. »

La radio informe la communauté de l’arrivée prochaine de Dre Nield et les gens viennent de très loin pour avoir la possibilité de consulter une dermatologue et de recevoir des médicaments sans frais.

Parmi les patients haïtiens de Dre Nield, 60 % étaient des enfants ayant des problèmes médicaux comme des infections de la peau, des infestations comme la gale, des infections fongiques et l’eczéma. « Comme dermatologue, j’ai pu traiter de nombreux patients souffrant d’infections de la peau au moyen d’antibiotiques oraux, comme les capsules Eryc offertes par Pfizer. Beaucoup d’adultes et d’enfants souffraient de sérieuses affections bactériennes de la peau, notamment l’impétigo généralisé ainsi que des plaies et ulcères traumatiques infectés. Ces patients ont tous bien répondu à ces antibiotiques, qu’ils n’avaient autrement pas les moyens d’acheter.

« Nous nous soucions tous de notre apparence, que ce soit ici au Canada ou dans une région rurale d’Haïti. Un grand nombre de patients souffraient d’acné d’une sévérité de grade 3 nécessitant de la vibramycine, offerte par Pfizer », a-t-elle relaté dans son rapport à HPIC.

« Comme toujours, les patients traités à l’Hôpital Bon Samaritain à Limbé, en Haïti, sont très reconnaissants pour les médicaments et les fournitures qui leur ont été offerts pour les aider à guérir. Je ne saurais vous remercier assez d’avoir offert ce service. Certainement, cela rend mon séjour en Haïti plus facile, sachant que je dispose des médicaments et des fournitures pour aider mes patients », a noté Dre Nield dans son compte rendu de projet en guise de message de remerciement aux donateurs de HPIC.