Un grand merci de la part d’Omanna !

Que faites-vous lorsqu’une tempête fait rage et qu’il n’y a nulle part où aller ? Voilà la question qu’Omanna devait se poser en août dernier lorsque des pluies torrentielles ont frappé l’État de Kerala, la forçant à quitter sa maison inondée par les eaux en crue. Confrontées aux pires inondations depuis près d’un siècle, les autorités ont déclaré un état d’urgence et demandé des médicaments le plus tôt possible.

HPIC a répondu à cette catastrophe en expédiant deux envois de médicaments pour aider les victimes des inondations comme Omanna. Ces envois ont ensuite été distribués à plusieurs établissements de soins de santé afin de fournir aux victimes un accès immédiat aux médicaments.

Omanna est très reconnaissante des médicaments qu’elle a reçus des Canadiens. Comme travailleuse domestique, elle se rend chaque jour dans trois foyers pour aider avec les tâches ménagères, cuisinant, nettoyant et faisant des courses pour le propriétaire de la maison.

Quand les pluies torrentielles ont entraîné une crue des eaux , sa maison a été complètement détruite. N’ayant nulle part où aller, elle a amené ses deux enfants au camp de réfugiés du gouvernement le plus près, situé dans la ville de Changanassery.

S’empressant de se rendre dans un endroit sûr, elle a oublié d’apporter avec elle ses médicaments puisque sa priorité était la sécurité de sa famille. Fort heureusement, HPIC a pu travailler avec le gouvernement de l’État de Kerala afin d’expédier des médicaments et des fournitures médicales dans des camps comme celui où Omanna et ses enfants ont pris refuge. Au camp de réfugiés, elle et sa famille ont reçu des médicaments pour le diabète, le cholestérol, la fièvre, la toux et l’asthme.

Quand elle a appris que bon nombre des médicaments qu’elle avait reçus pendant son séjour au camp de réfugiés venaient de Canadiens ayant fait des dons à HPIC, elle a tenu à vous remercier tout spécialement et à vous exprimer sa plus profonde gratitude !

Aperçu de la réponse de HPIC au Kerala, en Inde :

1er envoi

  • 1,5 tonne de médicaments
  • 200 000 $
  • 75 000* traitements d’analgésiques, d’antibiotiques, d’antihypertenseurs et d’antihyperglycémiants

2e envoi

  • 2,2 tonnes de médicaments
  • des produits d’une valeur de 460 000 $
  • 75 000* traitements, soit principalement des antibiotiques et des médicaments pour traiter des maladies non transmissibles
  • 30 000 patients traités dans un court délai

Grâce à la générosité de Canadiens et de nos partenaires de l’industrie pharmaceutique, le gouvernement du Kerala a pu rediriger une partie des fonds reçus qui étaient originalement affectés à l’achat de médicaments. Ces fonds ont donc pu être utilisés pour acheter des ressources de purification d’eau, qui étaient alors une grande priorité.

*estimation